RSS

La SGPNB s'adapte bien aux changements apportés aux régimes de retraite et poursuit sa gestion financière avisée

Publié le 16 juin, 2014

FREDERICTON (GNB) – La Société de gestion des placements du Nouveau-Brunswick a annoncé qu'elle a obtenu un rendement moyen des caisses de retraite clientes de 13,56 pour cent pour l'exercice terminé le 31 mars 2014.

La société gère les actifs financiers des régimes de pension des services publics, des enseignants et des juges. Encore récemment, elle était fiduciaire des trois caisses de retraite, mais elle n'aura plus ce rôle dorénavant, vu la conversion du régime de pension des services publics en régime à risques partagés et l'annonce de changements semblables à être apportés au régime de pension des enseignants. Cependant, elle restera gestionnaire des placements de chacun des trois régimes.

« Bien que nous conservions notre qualité de gestionnaire des placements pour les trois régimes, c'est dorénavant à leurs conseils fiduciaires conjoints que nous présenterons nos rapports de rendement », a déclaré le président et chef de la direction de la société, John A. Sinclair. « Nous prévoyons aussi offrir aux fiduciaires, à titre consultatif, nos compétences et notre expérience éprouvées en gestion de portefeuille. De plus, nous continuerons à offrir un choix de 25 différents fonds communs qui sont conçus pour assurer à nos clients un éventail complet de stratégies d'investissement qui contribueront à atteindre leurs objectifs de diversification et de couverture. »

Au 31 mars 2014, l'actif net géré par la société est passé à un record historique de 11,6 milliards de dollars, par rapport à 10,1 milliards de dollars l'année précédente. Cette augmentation est due aux revenus nets de placements (1,334 milliards de dollars), dont il faut déduire les versements nets aux retraités (335 millions de dollars) et y ajouter les actifs de deux nouveaux clients du secteur public qui ne sont pas des régimes de retraite (507 millions de dollars).

Le taux de rendement global annuel de la société pour les actifs des caisses de retraite a atteint 13,56 pour cent (non rajusté en fonction de l'inflation). Le rendement réel annualisé à long terme, depuis la création de la société en 1996, est actuellement de 7,15 pour cent.

« Le plus important est que, depuis la création de la société, son rendement réel annualisé (ajusté en fonction de l'inflation) est de 5,16 pour cent, et qu'il dépasse toujours le mandat de quatre pour cent fixé par l'actuaire indépendant de chacun des régimes de pension », a affirmé M. Sinclair.

La société était encore fiduciaire des caisses de retraite des enseignants et des juges au 31 mars, et leur rendement respectif a été de 13,36 pour cent et de 13,72 pour cent. Le léger écart est attribuable aux différentes proportions des actifs d'investissement détenus par chacun des fonds.

M. Sinclair a indiqué que le lent redressement de l'économie et les solides résultats d'entreprises fondés sur une croissance stable ont contribué aux bons rendements des actions, autant au Canada qu'à l'étranger. Cependant, les valeurs à revenu fixe ont été touchées par l'incertitude relative aux politiques sur les taux d'intérêt des banques centrales causée par la décision du conseil des gouverneurs de la Réserve fédérale américaine d'éliminer les politiques d'assouplissement quantitatif qui étaient en place ces dernières années.

La Société de gestion des placements du Nouveau-Brunswick a été fondée à titre d'entité non liée au gouvernement. Son équipe de plus de 40 spécialistes en placements, situés au Nouveau-Brunswick, fournit des services innovateurs et rentables de gestion globale des placements à plus de 51 000 participants aux régimes de pension depuis 1996.

16-06-14

RENSEIGNEMENTS POUR LES MÉDIAS :

John A. Sinclair, président et chef de la direction, Société de gestion des placements du Nouveau-Brunswick, 506-444-5800.